CAFS CASIM

Agréments

Le CASIM est agréé (arrêté du 6 octobre 2009) pour l’hébergement de 21 jeunes, âgés de 6 à 16 ans et 3 places d’accueil de jour pour des jeunes, présentant des difficultés psychologiques telles que définies par le décret  2005-11 du 6 janvier 2005.

Le CAFS  est agréé (arrêté du 18 juin 2010) pour l’hébergement en famille d’accueil de 6 jeunes, âgés de 5 à 18 ans déficients intellectuels présentant des troubles envahissant du développement ou de jeunes présentant des difficultés psychologiques telles que définies par le décret  2005-11 du 6 janvier 2005.

Conditions d'admission

L’admission se fait après une orientation MDPH. La famille prend contact avec l’établissement/service .
Toute famille demandeuse est contactée et reçue lorsqu’une place est disponible.
Au terme de la procédure, le directeur prononce l’admission.

C.A.S.I.M., je vais vous dire ce que ça veut dire

Centre d’Accueil : « en fait c’est des maisons assez grandes mais on n’est jamais plus de 6 jeunes le soir. »
Spécialisé : « Ils disent spécialisé, parce qu’on a des difficultés. »
Internat : « On y va le soir après l’école et on dort là-bas. »
Modulable : « Le weekend c’est fermé et en semaine chaque jeune est présent de 1 nuit à 4 nuits, ça dépend des parents et du directeur. »

Et le C.A.F.S.

« La différence avec le CASIM, c’est qu’on est accueilli par un assistant familial, dans sa famille. Mais attention l’assistant familial c’est comme les éducateurs, il a fait une formation et il a un diplôme pour s’occuper des enfants. Et on peut aussi y être accueilli des week-end. »

Quels sont les enfants accueillis ?

Les enfants ou adolescents accueillis au CASIM présentent des difficultés psychologiques qui se manifestent par des troubles du comportement. Pour eux, construire et maintenir des relations avec les autres est très problématique. C’est pour ça qu’aller dans les lieux où vont les jeunes de leur âge est souvent difficile.

A quoi servent le CASIM et le CAFS ?

Les conflits sont nombreux en famille, ça dure depuis longtemps, chacun en souffre, mais rien ne semble pouvoir changer. Et pourtant il n’est pas facile de se séparer. L’objectif du CASIM est d’apporter une aide à l’enfant et à ses parents  afin d’apaiser les relations dans la famille.

Il y a d’abord une notification de la MDPH :
« Tout commence quand tes parents téléphonent au directeur du CASIM ou au CAFS. »
« Après, s’il y a une place dans une maison où les enfants ont ton âge, tes parents et toi vous rencontrez, parfois ensemble, parfois séparément le chef de service et la psychologue du CASIM  ou au CAFS puis après vous allez visiter la maison et là tu rencontres ton futur éducateur coordinateur de ton projet. »

Ce temps avant l’accueil doit permettre aux parents de confirmer leur demande, aux professionnels du CASIM ou au CAFS  de bien comprendre la situation familiale, et à l’enfant de bien comprendre la demande de ses parents et de commencer à s’exprimer sur sa situation.
« Si tes parents sont d’accord pour que tu sois accueilli au CASIM ou au CAFS, le directeur prononce ton admission. »
«Et on reste maximum 2 ans au CASIM.»

Télécharger le livret d'accueil

Contact

CASIM ITEP – CAFS IME-ITEP

13, bd des Poilus 44300 NANTES
Tél. 02 40 18 60 65
secretariat.casim@arria.asso.fr

in odio sit porta. consequat. quis sem, elit. ut nec felis